Vous cherchez quelque chose ?

Google AdWords passe de 3 à 4 Ads en haut de page et les supprime sur Sidebar


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 10 Mai 2016 à 02:57

Google Adword affiche désormais deux types de résultat après une requête sur un moteur de recherche. Quels sont-ils ?

La tendance qui a mis en effervescence les acteurs du webmarketing s’est confirmée depuis quelques semaines, le 22 février 2016 exactement. La politique d’affichage de Google AdWords a changé. En quoi ce simple changement d’aspect s’apparente-t-il à une révolution ? Qui en est le grand bénéficiaire ?

Quand l’internaute tape une requête sur le moteur de recherche Google, la page contient les résultats naturels et les annonces publicitaires correspondantes. Trois sortes d’annonces publicitaires peuvent être souscrites sur AdWords : les annonces textuelles Ads, les annonces produits PLAs et les annonces test Knowledge Panel. Les PLAs affichent généralement une image, un lien et un prix. Le Knowledge Panel présente des informations plus détaillées concernant un produit ou une offre particulière. Mais la grande nouveauté concerne les Ads qui, dans la nouvelle disposition, intègrent en plus d’une description succincte un lien hypertexte vers le site de l’annonceur.

Si auparavant la page des résultats Google contenait 3 emplacements Ads en haut de page et 8 sur la Sidebar, maintenant elle peut en contenir 4 en haut de page et plus rien sur la Sidebar. Par contre, un emplacement pour 3 Ads est réservé en bas de page. Ainsi, la Sidebar est entièrement dédiée au Knowledge Panel et PLAs, apparus il y a deux ans déjà.

Par exemple une requête commerciale « hôtels à Paris » va afficher 4 annonces Ads en haut de page, 3 en bas et 3 PLAs au milieu, laissant la place de droite vide pour un Knowledge Panel. Cette évolution a été surtout opérée pour répondre à la demande des utilisateurs de smartphones de nouvelle génération qui voulaient utiliser l’application AdWords sur leurs téléphones, ce qu’ils ne pouvaient pas encore faire il y a peu de temps. Maintenant les résultats peuvent être lus sur tout support, tablette, ordinateur de bureau ou smartphone. Cette nouvelle disposition commence à être de plus en plus adoptée par les utilisateurs, car selon les données des études Mozcast les requêtes commerciales qui affichent 4 Ads sont passées de 1% il y a juste quelques semaines à 36,4% le 23 février dernier, ce qui équivaut à plus du tiers des Top Ads, et ce, quelle que soit la langue utilisée.

Par contre, une baisse du volume global a été enregistrée puisque la page ne supporte plus que 7 Ads au lieu de 11 auparavant. Dans l’affaire, l’internaute est gagnant, car l’affichage est moins lourd et plus précis. Le publicitaire est aussi gagnant puisqu’il peut disposer d’un emplacement supplémentaire en haut de page, ce qui n’est pas négligeable. Google reste le grand bénéficiaire puisqu’il propose des offres PPC plus chères. En fait, le seul perdant est le référenceur SEO car sur les très fortes requêtes commerciales, il va voir sa page reléguée sous la ligne de flottaison, après toutes les offres payantes et sponsorisées. En effet les études ont montré que l’internaute va cliquer en priorité sur un des 5 premiers résultats de sa recherche et il tombera donc automatiquement sur une des offres AdWords plutôt que sur les résultats naturels.

Avec ce changement, le SEA a pris une longueur d’avance sur le SEO, jusqu’à ce que celui-ci réagisse !


Découvrez toutes les formations webmarketing du campus pour maximum 35 € par mois. Faites connaissances avec les professeurs de l'université dès aujourd'hui !

Parcourir toutes les formations

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés


Il y a eu 5 membres à avoir trouvé cette page pertinente avec un score de 96 sur 100.

Sur le même sujet