Vous cherchez quelque chose ?

Sécurisez vos données privées sur internet


Vous allez sûrement répondre que vous ne faites que ça tous les jours, mais attendez de voir cette vidéo qui vous montre les vraies solutions pour protéger votre vie privée sur internet

Inutile en effet de vous dire que les hackers existent toujours et deviennent de plus en plus performants. Pourquoi ? Parce que beaucoup d’internautes ne maitrisent pas encore ou négligent la sécurisation des données qu’ils conservent ou saisissent en ligne, notamment les jeunes

 

1. Pensez-y à deux fois avant de créer votre mot de passe

Même si vous êtes pressé ou que vous avez une totale confiance au site où saisissez vos données, tâchez toujours de créer un mot de passe difficile. Au besoin, utilisez des chiffres, des minuscules/majuscules et idéalement, créez un mot de passe différent pour chaque site. Tâchez juste de bien les garder au frais pour ne pas les oublier.

2. Faites attention à votre identité

Sachez que même avec un mot de passe ultra-difficile, un hacker peut toujours arnaquer vos proches en se faisant passer pour vous : 64% des données piratées sur Facebook concernent notamment l’usurpation d’identité. Vous devez donc, à part le mot de passe difficile, protéger au maximum votre identité sur internet, principalement les photos que vous publiez. Prenez le temps d’utiliser les réglages de confidentialité, notamment sur Facebook : faites en sorte que seuls vos amis peuvent voir vos publications et que votre liste d’amis ne soit visible que par vous-même.

3. Vérifiez votre « passeport » sur les moteurs de recherche

Premièrement, en tapant des informations qui vous concernent sur les moteurs de recherche, vous pouvez vérifier s’il y a des résultats erronés qui auraient pu provenir d’un piratage. Deuxièmement, ce petit tour sur Google ou Bing vous permettra de dépublier, de rendre anonyme ou même de déréférencer un contenu qui vous fait défaut (gênant, privé, etc.). Vous pouvez en faire une demande auprès des sites qui publient un contenu ayant un lien avec vous et aussi auprès du moteur de recherche qui peut supprimer le lien entre ledit contenu et vos informations personnelles.

4. Séparez votre vie privée de votre vie professionnelle

Dans le même registre de contenu compromettant, vos publications, vos analyses politiques, vos photos de soirée ou encore vos convictions religieuses n’intéressent pas forcément vos collègues, surtout votre supérieur. Vous devez donc faire en sorte de vérifier tous ces détails ou pour éviter de vous faire passer pour un « méchant », utilisez un pseudo quand vous vous affirmez sur internet. Un tweet malheureux que vous ayez envoyé il y a 3 ans pourrait en effet compromettre le résultat d’un éventuel entretien d’embauche.

5. Soyez responsable de ce que vous publiez

Un conseil qui peut vous sembler flou, mais qui a son degré d’importance. En effet, quand vous diffusez quelque chose sur internet, vous pouvez toujours le supprimer tout de suite après si vous constatez une « bourde », mais vous ne pouvez pas le supprimer d’où il a été consulté, principalement pour les photos et vidéos. Vous pouvez tomber par exemple sur un « screener » qui aura fait une capture d’écran de votre photo « indiscrète » ou un enregistrement d’une vidéo dans laquelle on vous reconnaît.

De fil en aiguille, l’arnaque va se sceller et vous pourriez être victime d’un chantage à la webcam par exemple. Si le partage de vidéos et photos sur les réseaux sociaux est votre passe-temps favori, choisissez-bien les personnes avec qui vous le faites. Et si certaines aventures plus « privées » vous tentent, tâchez de ne jamais montrer un signe caractéristique qui permettrait à autrui de vous reconnaitre dans la vidéo ou la photo. Evitez donc de montrer les bracelets, les tatouages, les marques de naissance, les piercings, etc.

6. Effacez régulièrement vos données de navigation

Même si vous n’avez rien à cacher à vos proches ou autres personnes qui utilisent votre ordinateur ou votre portable, il est toujours plus sûr d’effacer vos données de navigation. En effet, les cookies et autres informations récoltées par les sites que vous consultez donnent également un aperçu de ce que vous êtes, de ce que vous avez fait et de ce que vous envisagez de faire, alors que vous préfèreriez peut être garder certaines choses pour vous uniquement.

En somme, en tant que jeunes et/ou jeunes parents ou même des adultes moins aisés en informatique, la sécurisation des données publiées en ligne est capitale pour éviter les arnaques, chantages et autres usurpations néfastes à votre vie privée/professionnelle. Vous pouvez toujours creuser un peu plus sur le sujet sur des sites officiels comme celui de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL).


Découvrez toutes les formations webmarketing du campus pour maximum 35 € par mois. Faites connaissances avec les professeurs de l'université dès aujourd'hui !

Parcourir toutes les formations

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés


Il y a eu 6 membres à avoir trouvé cette page pertinente avec un score de 97 sur 100.

Sur le même sujet