Vous cherchez quelque chose ?

Que vous inspire la marque Apple ? Ou encore Iphone ? Ipad ? Pixar …


Que vous inspire la marque Apple ? Ou encore Iphone ? Ipad ? Pixar …

Etes-vous curieux de savoir les secrets qui se cachent derrière le succès mondial de la marque Apple ?

Ne regardez pas cette vidéo pour l'argent, mais pour la motivation et pour continuer à croire en ce que vous faites !

Le père de la révolution digitale, auteur des plus grandes innovations dans le domaine de l'high-tech et l’homme reconnu par sa capacité de rendre l’impossible possible qui est Steve Jobs expose la passion qui l’a poussé à devenir un grand perfectionniste. Peu importe le titre qu’il porte, il est devenu l’entrepreneur préféré de beaucoup de gens. Un pionnier de la révolution de l’ordinateur, Steve Jobs vous offre les dix conseils pour réussir.

La passion est la première clé de la réussite. Une personne qui n’a pas de passion pour le projet qu’il entreprend aura un peu du mal à s’en sortir. C’est très difficile pour quelqu’un qui n’aime pas ce qu’il fait d’avoir une pensée positive et de ne pas abandonner devant les obstacles. Il faut du temps pour entreprendre quelque chose, celui qui n’aime pas ce qu’il fait et qui n’y prend pas du plaisir ne pourra pas réussir. Sur une période prolongée, sans passion on finira toujours par abandonner. D’une manière générale, les gens qui réussissent brillamment ses projets sont surtout ceux qui aiment ce qu’ils font.  Celui qui est passionné parce qu’il fait continu de s’acharner malgré les complications. Celui qui n’aime pas ce qu’il entreprend préfère abandonner et ne veut perdre son temps avec des problèmes. C’est la passion qui rend les gens plus persévérants. Un projet est une source de soucis constante. Cela demande beaucoup de travail et de remise en question. Sans passion vous allez sans doute échouer. Donc il faut vraiment avoir de la passion et de l’amour pour ce qu’on fait pour réussir.

Une équipe qui s’en sort facilement n’est pas forcément celle qui a le meilleur management et qui a toujours quelqu’un pour guider. C’est surtout une vision commune qu’il faut adopter. L’essentiel est d’avoir une vision est savoir la transmettre aux gens avec une mise en œuvre facile à comprendre. C’est exactement dans cette optique que les premiers personnels d’Appel ont été recrutés. L’idée n’était pas de recruter des gens avec des expériences, mais surtout des gens incroyablement doués dans leur domaine, des gens à la pointe des dernières technologies, des gens qui voulaient partager ses savoirs et mettre la nouvelle technologie à la portée des plus grands nombres. Le plus génial est de voir ce qui se passe quand on prend le noyau dur du groupe de dix personnes douées qui peuvent régir naturellement qui pourrait intégrer ou non le groupe. Le rôle que le recruteur exerce reste l’aspect le plus important dans le type de travail de quelqu’un qui voudrait construire un empire.

L’argent n’est toujours pas le résultat qu’on attend. Steve Jobs avait une valeur nette de plus d’un million de Dollars à 23 ans ; plus de 10 millions de Dollars à 24 ans et plus de 100 millions de Dollars à 25 ans. L’argent est surtout génial quand il vous donne la possibilité d’investir dans des idées qui peuvent être fructueuses à long terme. A l’époque de la création d’Apple, la rentabilité n’était pas du tout la priorité. La base restait les gens, les produits finaux et ce que les gens vont pouvoir réaliser avec ces produits. Aucune vente d’action n’avait été réalisée. Toute la confiance du fondateur du groupe était basée sur la prospérité de la société à long terme.

Steve Jobs se sent chanceux d’avoir pu réaliser ses rêves plus tôt qu’il ne le pensait. Appel avait commencé dans le garage des parents du fondateur quand il avait 20 ans. Ils ont travaillé très dur pour pouvoir passer en l’espace de 10 ans d’une société de deux personnes dans un garage à une entreprise avec une valeur de 2 Milliards de Dollars avec plus de 4 millions d’employés. Macintosh la plus belle création de l’entreprise a vu le jour un an plutôt. Steve venait juste d’avoir 30 quand il s’est fait viré de sa propre entreprise. C’est difficile de penser qu’on se fait renvoyer d’une boîte qu’on avait créée. L’arrivée d’un nouveau recru embauché pour prendre la reine de l’entreprise était la principale cause. La collaboration était fructueuse durant la première année, jusqu’à ce que les idées commençaient à se diverger conduisant à un désaccord. Suite aux décisions du conseil d’administration, Steve Jobs était obligé de quitter l’entreprise d’une manière très publique à 30 ans.  Le coup était dur à encaisser, le premier mois suivant était terrible. Tout à changer au moment où la passion a commencé à retrouver sa place. Le rejet au sein d’Apple n’était pas aussi fort que l’amour qu’il avait pour la technologie. L’obstacle est devenu une opportunité pour avancer lorsqu’il avait décidé de tout recommencer et d’entrer dans une phase de découverte pour exploiter sa créativité. Les cinq années qui suivaient étaient bien fructueuses.  Une nouvelle boîte baptisée Next et une autre qui s’appelle Pixar ont vu le jour. C’était aussi la période où il avait rencontré sa femme Laurène. Le succès de Pixar était dû à sa première création le film d’animation Toys Story. La technologie développée par Next était au cœur du système renaissance d’Apple. Ce qui pousse Apple d’acheter Next.   Cette acquisition était une opportunité d’y revenir.

Celui qui réussit brillamment est celui qui est à la fois penseur et faiseur.

D’une manière générale, les choses ne se passent pas souvent comme on le veut. D’autres idées peuvent marcher pour certains produits comme elles ne peuvent pas passer pour d’autres. Pour y trouver sa place sur le marché, Apple est ouvert à toutes propositions. L’essentiel est d’écouter le marché, s’il remet en cause les choix de l’entreprise. Toutes les stratégies ne vont certainement pas plaire à tout le monde, mais l’essentiel est de réaliser le meilleur produit possible pour les clients. Les clients payent les entreprises pour réaliser leurs choix. C’est pour ça qu’Apple consacre son énergie sur les produits en pleines ascensions et qui sont jugés adaptés aux besoins du client. C’est la stratégie qu’ils adoptent pour inciter les gens à acheter ses produits.

La chaîne qui se passe depuis la création passant par la distribution jusqu’à l’utilisation d’un produit crée une pyramide inversée. Le plus génial est de penser que l’idée que tu avais en tête est la source d’un tel processus. C’est tellement merveilleux de savoir que votre idée pourrait changer le monde à sa manière. 

La vie est courte, quiconque ne pourra pas fuir à la mort, donc il ne faut surtout pas passer à côté de ses rêves dixit Steve Jobs. Votre cœur et votre intuition sont les seuls qui savent votre destination finale. Il faut savoir les écouter et se passer de toutes les idées dogmatiques qui vous obligent à accepter les idées d’autrui.

La persévérance est la différence entre un entrepreneur qui réussit et qui ne réussit pas. La base reste toujours la passion. Sans elle, personne ne survivra et n’abandonnera aussi facilement.

Les Beatles sont des exemples concrets d’un business modèle. Les grandes choses se réalisent par un groupe, mais pas du tout par une seule personne. C’est ce qui se passe chez Apple et Pixar et cela fait partie des sources de motivations du fondateur.

3 % J'adore
3 % Cool
9 % Utile
3 % Oh!
3 % Inquiet
9 % Triste
71 % Grrr

Découvrez toutes les formations webmarketing du campus pour maximum 35 € par mois. Faites connaissances avec les professeurs de l'université dès aujourd'hui !

Parcourir toutes les formations

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés


Il y a eu 4 membres à avoir trouvé cette page pertinente avec un score de 95 sur 100.

Sur le même sujet