Explorez par catégorie

L’intelligence artificielle de Google … Un petit pas pour l’humanité, un grand pas pour la machine


Vous avez vu cette vidéo l’autre jour ? Google y présentait son nouveau service d’intelligence artificielle et réalisait ce qui va certainement être la démonstration la plus bluffante de l’année. Vous pouvez y voir une conversation téléphonique entre un coiffeur et … une machine.

Google AI phone calls

Google Assistant can now hold humanlike conversations with people over the phone and it's terrifying.

Publiée par Mashable sur mercredi 9 mai 2018

 

Alors, une machine qui parle à un humain ce n’est pas nouveau. On a déjà tous essayé de communiquer avec son smartphone via l’assistant vocal. L’appareil est capable de comprendre vos demandes et d’y répondre correctement. Même si on entend bien qu’il s’agit d’une machine et que les réponses sont relativement basiques, il faut avouer que le système est assez étonnant et qu’il peut nous rendre service. Moi, par exemple, en voiture, il m’arrive souvent de parler à mon iPhone pour faire un appel ou me lire un SMS … mais ça s’arrête là.

On parle aussi, depuis assez longtemps, de machines dotées d’une intelligence artificielle capable de jouer aux échecs avec les meilleurs joueurs … et même de gagner.

Jusque-là, même si tout cela était bien réel, c’était tellement éloigné du « commun des mortels » que, pour nous, ça relevait de la fiction. Lorsqu’on parlait d’intelligence artificielle, cela nous ramenait à des romans ou des films de fiction dans lesquels on voyait des robots prendre le pas sur les humains.

Mais tout ça c’était avant, avant ce mardi 8 mai, un jour qui va probablement changer le cours de l’histoire. Vous trouvez que j’exagère ?

Peut-être ! En tout cas, j’ai été bluffé de voir la conversation que cette « machine » a eue avec l’employée d’un salon de coiffure. Il ne s’agissait plus d’une voix artificielle comme celle de Siri, non non. C’était une voix bien réelle, qu’on aurait pu qualifier d’humaine si on l’avait sortie de son contexte. Une voix capable de reproduire les mimiques qu’on peut avoir lorsqu’on réfléchit par exemple, mmmmh mmmmh … Vous imaginez ? Non ? Alors vraiment, regardez la vidéo.

Une seconde démonstration pour réserver une table au restaurant finit de séduire l’assistance de la conférence annuelle des développeurs en Californie, le IO18. On entend, partout dans le salle des ooooooooh admiratifs … mais aussi des Oh d’étonnement des ohhhhhh de stupeur.

De prime abord, cet assistant vocal est juste impressionnant et fantastique. Imaginez à quel point cela peut vous faire gagner du temps. A quel point cela peut changer votre vie. Pour moi qui suis fan de nouvelles technologies, c’est génial et je rêve déjà d’adopter cet assistant.

Par contre, d’un point de vue moral, d’un point de vue éthique, cela pose problème. Aimeriez-vous avoir une conversation téléphonique avec une personne sans vous rendre compte que c’est, en réalité, une machine qui vous parle ? Si, jusque là, on avait déjà testé l’IA dans des chats, je pense à la réservation d’un billet SNCF ou un ordinateur est capable de converser, par écrit, avec vous pour vous proposer le meilleur billet de TGV. Aujourd’hui, on passe à un autre niveau et on se pose des questions sur le côté moral de cet assistant. Pour rappel, on vous parlait déjà des fameux . Le retour d’expérience était déjà assez impressionnant, ici on est encore à un niveau supérieur.

En effet, réserver automatiquement une table au restaurant reste assez banal et ne fera de mal à personne si la tâche passe par un assistant vocal. En revanche, cet assistant pourrait se révéler un être un véritable commercial capable de vendre un produit au téléphone à des milliers de personnes à la fois.

Par exemple, lorsque j’étais commercial il y a quelques années, je passais des jours entiers à faire de la prospection téléphonique, des centaines d’appels pour quelques rendez-vous. Autant vous dire que je perdais mon temps. Si j’avais eu un tel assistant qui aurait été capable de proposer mes produits, de convaincre les prospects pour décrocher des rendez-vous et remplir mon agenda, j’aurais été le plus heureux des commerciaux. Ben oui, fini les insultes au téléphone, les gens qui bavardent pour me faire perdre mon temps, les curieux et les faux rendez-vous. Génial non ? Il suffit de lancer l’assistant et moi je peux aller aux rendez-vous pour vendre ma camelote.

Par contre, si je me mets à la place des ces clients, au moment où je me rends compte que j’ai parlé à une machine, en même temps que des milliers d’autres « pigeons » comme moi, je me sens blessé dans mon amour propre. Ça ne me plairait vraiment pas. Et là, c’est moins drôle et cela devient éthiquement gênant. Qu’en pensez-vous ?

25 % J'adore
7 % Cool
7 % Utile
12 % Oh!
5 % Inquiet
29 % Triste
15 % Grrr

Découvrez toutes les formations webmarketing du campus pour maximum 35 € par mois. Faites connaissances avec les professeurs de l'université dès aujourd'hui !

Parcourir toutes les formations

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés


Il y a eu 11 membres à avoir trouvé cette page pertinente avec un score de 100 sur 100.

Sur le même sujet