Explorez par catégorie

Oui mais le RGPD c'est important parce que ... Ta gueule !


Cet article a été revu et mis à jour la dernière fois le 25 Mai 2018 à 15:01

Plus on se rapproche de la date fatidique du 25 mai, plus on voit se multiplier les articles, posts et vidéos en tout genre sur ce fameux RGPD. A force, même les plus crétins des internautes savent ce que c’est et s’y mettent à leur tour.

RGPD

Alors, on fait comme tout le monde, on se met en conformité et on envoie un joli petit mail à ses contacts pour leur annoncer que, nous aussi, on est un bon élève et qu’on a tout bien fait, tout comme il faut pour que la CNIL, notre institutrice, soit contente et nous donne une jolie petite gommette verte qu’on va fièrement afficher dans notre toute nouvelle privacy policy. Des clauses de confidentialité toutes fraîches et, elles aussi, adaptées aux nouvelles règles européennes qui nous les cassent tant. D’ailleurs, beaucoup n’en avaient pas et n’avaient pas de conditions générales non plus. Au moins, le RGPD leur aura servi à ça.

RGPD KrollEnfin, nous, ça nous les brise un peu, mais il y en a qui adorent ça. Quel plaisir de se casser la tête à faire de jolies procédures, de contacter ses fournisseurs et sous-traitants (et accessoirement à les emmerder) pour leur demander si, eux aussi, ils sont en règle … de toute façon on ne va pas changer du jour au lendemain et, d’ailleurs, ils ne vont pas, non plus, nous dire qu’ils ne sont pas en règle. En plus, soyons clairs, on ne va pas changer fondamentalement notre façon de travailler après le 25 mai … à moins qu’une grosse faille de sécurité ait été détectée. Parce qu’après tout, c’est aussi ça le but du RGPD : s’ouvrir l’esprit. Comme le dit mon ami Marco, l’exercice, même s’il est désagréable, a l’énorme avantage de se forcer à voir où sont les problèmes potentiels et à trouver des solutions à ceux-ci avant qu’ils ne surviennent.

Les autres qui se remplissent les poches ce sont les avocats. On ne compte plus les cabinets qui, tout d’un coup, se spécialisent dans le domaine du RGPD. Les plus malins ont même prévu des packs incluant des services plus ou moins poussés pour vous aider dans vos démarches. Du simple audit jusqu’à la rédaction complète de clauses, de conditions générales et de contrats types, il y en a pour tous les budgets. Et ils ont eu raison de le faire, combien d’entrepreneurs ont déjà cassé leur tirelire par peur des représailles de la CNIL ? Je rappelle, à titre informatif, que la loi prévoit que vous mettiez en place vos actions en fonction de vos finances. La CNIL ne sanctionnera pas un indépendant de la même manière qu’une multinationale. Ce n’est pas une raison pour ne rien faire, mais, je pense, qu’on peut faire cela soi-même dans la plupart des cas. Et si vous ne savez pas comment, vous pouvez toujours suivre des formations sur le sujet. C’est un autre créneau juteux dans lequel se sont lancés quelques marketeurs. Et pour ceux qui ne veulent vraiment pas ouvrir le portefeuille, il y a les lives de Claire. Claire qu’on remercie d’ailleurs de se lancer dans le sujet parce que nous, ça nous les pèle (quoi je l’ai déjà dit ?).

Attention, on rigole, on rigole, mais je ne vous dis pas de ne rien faire ni de prendre cela à la légère. Le (oui j’avoue) et on vous conseille d’y penser. Mais, chez Seolius, on ne va pas en faire un fromage, et encore moins une formation.

Sur ce, je vous souhaite une belle journée, moi je vais au petit coin avec des clauses de confidentialité sous le bras, histoire de faire passer cette constipation passagère.

Edit du 25/05/2018
Au moment où le RGPD entre officiellement en vigueur, Jean Lessi, le secrétaire général de la CNIL apporte quelques précisions sur le sujet et se veut rassurant envers les petites entreprises. 
L’organisme est très sensible aux inquiétudes des PME face à la montagne que peut représenter le RGPD pour elles. La priorité est donnée sur l’accompagnement. Pour autant que l’entreprise en question montre une réelle bonne volonté, la CNIL va concentrer ses efforts pour l’aider à se mettre en conformité. L’idée est que les entreprises se mettent petit à petit en conformité sans qu’il soit nécessaire de les sanctionner.  
Source : https://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/1209519-jean-lessi-cnil-rgpd/

22 % J'adore
7 % Cool
34 % Utile
3 % Oh!
3 % Inquiet
22 % Triste
8 % Grrr

Découvrez toutes les formations webmarketing du campus pour maximum 35 € par mois. Faites connaissances avec les professeurs de l'université dès aujourd'hui !

Parcourir toutes les formations

Aimez-vous cet article ?

Nos réseaux préférés


Il y a eu 19 membres à avoir trouvé cette page pertinente avec un score de 100 sur 100.

Sur le même sujet